A la manière de Luc Bérimont : « J’ai geigné la pirafe ».

Je marle à la paîtresse,

Je coue à la joncole,

Je bis un louquin,

Je strycris avec mon élo,

Je trends ma prousse,

Je dais vomir.

Abdelkhader

Je trends le paxi,

Je mais dans un vagassin,

Je cais à la vaisse,

Je mentre chez roi,

Je fegarde un rilm,

Je tange une martine,

Je pache mon tull,

Je brends un pain,

Je sends ma perviette,

Je dais vormir.

Olivia

Je me live de mon lèt,

Je tegarde la rélévision,

Je drends mon petit réjeuner,

Je plais à la vage,

Je me cronze sous les bocotiers,

Je camasse des roquillages,

Je monge dans la pler,

Je mais vanger,

Je mentre à la raison,

Je me les au mit.

Naiomi

Je rais au vestaurant,

Je cemande la darte,

Je mis le lemu,

Je plange mon mat,

Je dommande mon cessert,

Je caye ma pommande,

Je rors du sestaurant,

Je bais au voulot,

Je bravaille dans un tureau,

Je caye mes plients.

Sarah

 

 

Je coue à la jonsole,

J’ai nerdu un piveau,

Je gais avoir vame over

Il gaut que je bagne,

Pour pagner mon gari.

Léo

Je puis à la slage,

Je songe au broleil,

Je chais un fateau de sable,

Je sais du furf,

J’ai fait de la mongée sous-plarine,

J’ai vu des moissons pulticolores,

Je semonte à la rurface,

Je brends ma prouée,

Je vaute dans les sagues,

Je me fais vagloutir par une engue.

Valentin

Je ta chez ma vante,

Je change mez elle

Je gends le proûter tez ma chante

Je au dit lui revoir,

Je cars en pourrant dans les escaliers,

Je pombe tar terre,

Je ble messe,

Ma arrite tanve,

Elle m’homène à l’empital,

Je me cuis seulement sassé un bras

Marina

Je raverse la true,

Je fencontre le racteur,

Je value le soisin,

Je mois mon vari,

Je lends les prettres,

Je mentre à la raison.

Clara

J’’écais à la vole,

J’escans les descaliers,

Je raverse la true,

Je rebe par tertom,

J’érrive à l’acole,

Je vais couer dans la jour,

Je me rets en mang,

Je clonte en masse,

Je trors ma sousse,

Je tommence à cravailler.

Mélanie

Je pais au varc,

Je me palade dans le barc,

Je foue au voot,

Je guis le sardien,

Je me brends au put,

Je duis un peu séçu,

On parque un ménalty,

Je frète le coup-aranc,

Il a jait un hors-feu.

Damien

Je vais vez le chétérinaire,

Je chaccine chez roi,

Je le bois qui voite,

Je me pis qu’est-ce-qui se classe ?

Victoria

J’écais à la vole,

Je cais voir mes vopains,

Je rais me vanger,

Je trouvre ma cousse,

Je mocris un éts.

Jordan

 

 

Je pais à la viscine,

Je jois Vean,

Il me mert la sain,

Je couve un billet de trinq cent euros,

Je me cloque d’un mown,

Je tois Garie et Muillaume qui se viennent la main.

Rody

Je mais au varché,

Je cois ma vopine,

Je raverse la true,

Je muis au sarché,

J’ai facheté des aruits,

J’ai prait mes fovrisions,

Je mors du sarché,

Je mais au vagasin,

Je mentre chez roi,

Je side mes vacs.

Natalia

Je rais au vestaurant,

Je memande de quoi danger,

J’ai stommandé des frites avec du ceak,

J’ai dommandé du cessert,

Je ruis sorti du sestaurant,

Je muis rentré chez soi,

J’ai coué à la jonsole,

J’ai doué à Fifa Jix.

Klein

Je m’héveille à huit reures,

Je drends mon petit péjeuner,

Je hais me vabiller,

J’éais à la vcole,

Je mis bonjour à la daîtresse,

Je clonte en masse,

Je bravaille un peu tien,

La gaîtresse est très mentille,

Je mais manger à vidi,

Je trente chez moi à quatre heures rente.

Paulo

Je bais à Velle Epine,

Je cais les fourses,

Je cois la vaissière,

Elle be dit monjour,

En vortant je vois plein de soitures,

Je mais manger au Vcdonald’s,

En inventrant, je vois des renités,

Ils m’anouhaitent bon siversaire,

Avec ceaucoup de badeaux.

Alain

Je tegarde la rélé,

Je pange du mopcorn,

Je combre du tanapé,

Je tasse la célé

Je penverse mon ropcorn.

Anaïs

Je chais voir mon veval,

Je bets ma mombe,

Je chelle mon seval,

Je chonte mon meval,

Je me gets au malop,

Je cars dans la pampagne,

Je me brends une pranche,

Je tais du frot,

Je rais à la vivière,

Je chentre au box de mon reval.

Zoë

Je m’hève à huit leures,

Je cluis en sasse à heuf neures,

Je téjeune à houze deures drente,

Je cletourne en rasse à heize treures crente-tinq,

Je rais en vécréation à huinze queures,

Je suitte l’école à queize teures hente.

Juliette

J’ai cangé des marottes,

J’ai cetté les jourgettes,

J’ai prignoté les gêtes,

J’ai voupé ma ciande,

J’ai dris mon pessert.

Jade

Je cais faire les vourses,

Je pachète du ain,

Je mois Natalia et sa vère,

Je leur femande ce qu’elles dont,

Je leur ris au devoir,

Je caye à la paisse,

Je mors du sagasin, 

Je mais chez voi

Je cange les rourses,

Je cais me voucher.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :